20 février 2018

Suivi de chantier

C’est l’étape qui suit le projet et qui lui donne vie.
Une fois Le projet finalisé, l’architecte élabore le descriptif et son quantitatif pour consulter les artisans. Chacun répond sur une base commune qui permet de comparer les offres.

Une fois l’analyse de ces offres faite, les artisans retenus signent des marchés de travaux qui sont des “contrat de confiance” entre le maître d’ouvrage (le client), le maître d’œuvre (l’architecte) et l’artisan. Le marché de travaux reprend les travaux à réaliser, la somme estimée et devisée, les délais de réalisation.

Le chantier est gérer par un planning qui doit être suivi par chaque corps d’état.
L’architecte surveille le chantier en organisant des réunions toutes les semaines ou en venant de manière imprévue sur le chantier. Les problèmes (s’il y en a!) sont résolus sur place ou notifiés dans des compte rendus que l’architecte fait parvenir aux différents acteurs du projet toutes les semaines.
Tous les mois, l’artisans fait parvenir à l’architecte une demande d’acompte (situation, facture), que ce dernier valide et transmet au client pour paiement direct à l’artisan.

Les travaux s’enchaînent avec fluidité, les artisans ayant pour consigne première de travailler ensemble en toute intelligence.
Une fois le chantier terminé, l’architecte réceptionne le chantier, si le client est d’accord et lui remet les clés, ainsi qu’un procès-verbal stipulant la date d’achèvement des travaux, qui est le point de départ de l’année de parfait achèvement, année durant laquelle les artisans doivent revenir sur place en cas de souci, comme une sorte de service après-vente. De plus, par le biais de la garantie décennale des artisans, le client est couvert pendant 10 ans pour certains désordres qui pourraient apparaître sur la construction.